Jean-Marc Delprato

Journaliste dans la presse spécialisée en informatique et jeux vidéo depuis 1991, j'ai une passion pour la moutarde forte, les ornithorynques et l'orthographe du mot "bathyscaphe". Retrouvez mes travaux en ligne.

Pac-Man

Pac-Man

Faut-il encore le présenter ? Sortie tout droit du cerveau de Toru Iwatani, la plus célèbre boule jaune des jeux vidéo s’est rapidement imposée comme l’une de ses principales mascottes, allant jusqu’à se décliner à des milliers de produits dérivés et même un dessin animé pour lequel notre William Leymergie national a poussé la chansonnette. Si ce dernier aspect reste… Lire la suite →

Ninja Gaiden – Shadow Warriors

Ninja Gaiden – Shadow Warriors

Un double titre pour un double développement : Ninja Gaiden (Shadow Warriors en Europe, donc) a fait l’objet d’une sortie quasi-simultanée sur arcade et sur NES, mais les deux équipes concurrentes au sein de Tecmo ont choisi des voies diamétralement opposées bien qu’elles travaillaient au même étage de la société. Et tel le sensei guidant ses jeunes disciples, la version… Lire la suite →

Metroid

Metroid

De lugubres couloirs sans fin, les vestiges de technologies étrangement confinées dans ces dédales grouillant de monstres et enfin des ascenseurs que l’on emprunte la peur au ventre, sans savoir vers où ils nous mènent. La saga Metroid nous plonge dans l’un des univers les plus originaux et innovants de la NES, mais aussi dans la folle épopée d’une équipe… Lire la suite →

Mega Man 2

Mega Man 2

Figurant parmi les épisodes les plus mémorables et chéris de la saga au héros bleuté, ou tout du moins celui qui l’a définitivement fait entrer dans le panthéon vidéoludique, Mega Man 2 fut avant tout l’épisode de la dernière chance. Développé pendant le temps libre de l’équipe, il consacre en réalité Capcom parmi les meilleurs éditeurs-tiers de la NES. Mais… Lire la suite →

Mario Bros.

Mario Bros.

Après avoir couru derrière les gorilles ou les avoir au contraire retenus captifs, forçant leur jeune progéniture à esquiver mille périls pour se réfugier dans leur chaleur paternelle, Mario connaît enfin un épisode digne de ce nom où il occupe seul la vedette. Non content d’être le premier jeu à arborer le patronyme du héros moustachu, Mario Bros. pose les… Lire la suite →

Kirby's Adventure

Kirby’s Adventure

En guise de baroud d’honneur pour l’un des tout derniers jeux qu’elle héberge, la NES s’offre une splendide aventure sur le plan technologique, pour laquelle des puces mémoire ont été spécifiquement créées. Celui qui a été choisi pour incarner ce bouquet final, c’est le héros rondouillard et bienveillant qui avait tout d’abord officié dans une première épopée sur Game Boy… Lire la suite →

Kid Icarus

Kid Icarus

L’année 1986 marque pour Nintendo une période créative particulièrement faste, où trois de ses sagas les plus monumentales – Mario, Zelda et Metroid – verront coup sur coup le jour en douze mois. Maîtrisant mieux que jamais le hardware, les équipes se lancent des défis et révolutionnent la manière de designer des jeux. Partageant plus que des racines avec Metroid,… Lire la suite →

Ice Climber

Ice Climber

Enfilez votre parka, les premiers frimas se font sentir dans l’univers de la NES – non pas que les ventes de la console attendent un quelconque dégel en ce mois de janvier 1985, bien au contraire, mais Ice Climber vous met dans la peau de deux sympathiques eskimos et il vaut mieux vous équiper pour combattre en leur compagnie morses… Lire la suite →

Gradius

Gradius

Cela n’aurait pu qu’être l’histoire du copiste ayant dépassé le maître ce qui, en soi, relève déjà du tour de force remarquable. Mais avec un trésor d’inventivité et la volonté de proposer un vrai challenge au joueur chevillés au corps, Machiguchi Hiroyasu s’écarte bien vite du Xevious de Namco pour proposer une lecture fraîche du shoot-em-up. Non seulement il pose… Lire la suite →

Ghosts'n Goblins

Ghosts’n Goblins

Figurant très probablement parmi les jeux vidéo les plus difficiles de tous les temps, Ghosts’n Goblins a marqué au fer rouge une génération de joueurs, les obligeant à millimétrer chacun de leurs déplacements et à envisager le pire au moindre défilement du scrolling. Mais c’est aussi une œuvre indémodable, qui marque les débuts de l’éditeur Capcom et d’un game designer… Lire la suite →